Sauvons nos écoles, protégeons l’avenir de nos enfants !

Publié le par combatpourlecole.over-blog.com

L’an passé, nous nous sommes tous mobilisés pour lutter contre les fermetures de classes, les suppressions de postes et les réductions d’heures d’enseignement. Nous avons réussi à obtenir le maintien de nombreuses classes. Mais, contrairement à ce qu’il avait promis, le gouvernement  nous place une fois encore au pied du mur : partout en France, de nouvelles menaces planent sur l’Education Nationale pour la rentrée de septembre 2012.

A cette heure, il y a 73 fermetures ( postes classes + rased ) pour 12 ouvertures franches soit un solde de 61 postes ( soit 4 postes en plus que le ministère demande à l’IA )

Pour exemple  à Château Thierry, ce sont 2 écoles qui sont susceptibles de perdre des classes et des postes de soutien : celle de Bois-Blanchard et celle des Chesneaux.

A Fère-en-Tardenois, la mobilisation massive a permis de faire reculer les mesures gouvernementales, les 3 classes menacées ne fermeront pas. Nous nous réjouissons pour les jeunes de cette commune.

 Dans les collèges et les lycées, le nombre d’heures va diminuer. Cela signifie des effectifs plus  nombreux dans les classes et des heures de soutien et de projets pédagogiques supprimées. C’est inacceptable !

Alors, pourquoi devrions-nous accepter que les enfants de l’ Aisne n’aient pas le droit aux mêmes chances, aux mêmes conditions d’enseignement ? Nous n’avons pas le droit de laisser faire cette casse du système éducatif. Nous devons refuser une école à 2 vitesses ! L’éducation de tous nos enfants est primordiale si nous voulons leur donner des chances de se tracer un avenir serein. Le contexte actuel est suffisamment difficile pour que nous ne gâchions pas leurs perspectives de réussite.

Une manifestation partira de la place de l’Hôtel de Ville, à Château-Thierry, le samedi 24 mars, à 14h30, pour se rendre à la sous-préfecture.

Elle a pour objectif la défense de nos écoles, et, plus largement, du service public et du territoire. Le cortège sera également constitué de représentants de l’intersyndicale du centre hospitalier ainsi que du collectif des élu(e)s contre les gaz et huile de schiste.

Pour faire changer les choses, nous devons tous être présents et nous mobiliser pour une école de qualité, pour l’égalité des chances, pour l’avenir de nos enfants et pour la préservation de la qualité de vie dans le Sud de l’Aisne.

C’est notre devoir à tous, nous vous attendons nombreux.

Commenter cet article

Clovis Simard 10/06/2012 23:57

Blog(fermaton.over-blog.com), No-22, - THÉORÈME FONDATION. - Que seront nos enfants ?